Méditation

TU SERAS RETABLI…
Job 22:23 :   Tu seras rétabli, si tu reviens au Tout-Puissant,    

Eliphaz, en s’exprimant ainsi, énonce une grande vérité qui est le sommaire de plus d’une parole inspirée. Bien-aimé(e), as-tu été abattu(e) par le péché au point de ne plus être qu’une ruine ? La main de l’Éternel s’est-elle tournée contre toi, tellement que tu en sois appauvri et que ton esprit en soit brisé ? Est-ce ta propre folie qui t’as mis dans cette situation ? Dans ce cas, la première chose à faire est de retourner à l’Éternel. Fais-le avec une repentance véritable et une foi sincère. C’est ton devoir si tu t’es détourné de Celui que tu fais profession de servir. C’est pour toi la sagesse, car tu ne peux lutter contre Dieu et prospérer. C’est encore une nécessité immédiate, car ce qui t’a coûté la rébellion n’est rien, comparativement à ce que tu pourrais avoir à subir, du moment qu’il est le Tout-Puissant pour châtier.
Vois quelle promesse t’invite. « Tu seras rétabli. » Personne que le Tout-Puissant n’est capable de redresser les colonnes renversées et de restaurer les murailles chancelantes de ton être moral. Il est prêt à le faire si tu retournes à lui. Ne tarde pas ! Ta raison, déjà ébranlée, pourrait te manquer tout à fait si tu persévérais dans la rébellion. Mais une confession sincère le soulagera et une foi humble te consolera. Fais-le et tu t’en trouveras bien.
Je veux t’inviter à méditer cette sur cette histoire qui m’a été racontée dans ma jeunesse.
Il y avait dans un royaume riche et prospère, un roi qui vivait dans un vaste, somptueux et glorieux palais avec des serviteurs et des servantes heureux de servir un maître qui leur accordait beaucoup d’importance et prenait bien soin d’eux. Ce royaume était tellement riche qu’on pouvait même le sentir depuis l’entrée. Personne dans ce royaume n’était pauvre. Le roi était aimé et mettait son peuple à l’aise. Le roi avait pour héritier un canard. Tout le monde savait que ce canard était très précieux aux yeux du roi et que toute personne qui tuerait ce canard subirait la peine de mort. L’unique héritier « le canard >> jouissait de la gloire du palais quand un jour le cuisinier par mégarde le tua. De peur d’être pendu, il alla enterrer le canard dans un endroit reculé du domaine royal. Le soir, il voulu rentrer chez lui après le travail car sa femme et ses enfants l’attendaient, quand au moment de sortir, il fut surpris d’entendre le gardien à la porte lui dire : Tu ne rentreras pas chez toi aujourd’hui, désormais tu pendras ma place les nuits et moi j’irai voir mes concubines que j’ai longtemps entretenues. Le cuisinier surpris, voulut ouvrir la bouche quand le gardien ajouta : Je t’ai vu enterrer le canard du roi que tu as tué, dans le jardin. Si tu refuses de m’obéir, je le rapporterai au roi et tu seras pendu ah ah ah ah…
Craignant la mort il obéit et chaque jour après le travail dans la journée, malgré la fatigue, il devenait << gardien du palais >>la nuit. Il devint donc l’esclave du gardien et ne se reposait plus. Il ne pouvait plus voir sa famille, car il travaillait désormais 24h / 24 (il était cuisinier le jour et gardien la nuit). Il souffrait de ce régime et maigrissait par manque de repos sans toute fois oser en parler à quelqu’un de peur d’être mis à mort
Dans le palais c’était le désarroi total ; le roi ne retrouve pas son héritier et toute personne qui sera trouvée responsable de cette disparition sera automatiquement pendue, Car le roi avait perdu tous les membres de sa famille et de sa maison dans un naufrage et le canard a été le seul survivant. Ce canard était tout pour lui. Le cuisinier ou plutôt le cuisinier gardien savait ce qui l’attendait si l’on découvre qu’il a tué le canard. Etant devenu depuis la mort du canard esclave du gardien il souffrait et à des moments, pendant qu’il cuisinait, il faillit se brûler à cause du sommeil dans les yeux. Il avait tellement maigri qu’il n’avait plus de force dans les membres. Il voulut se suicider quand l’idée lui vint d’aller voir le roi, car il se disait déjà mort et peu importe la manière. S’il se tait il mourra de fatigue ou de suicide. Il décida donc de mourir dans la vérité plutôt que de continuer dans cette atroce souffrance qu’il considérait pire que la mort. Il alla voir le roi et lui dit :
- Mon seigneur, je suis venu pour qu’on me tue
- Qu’as-tu fais pour mériter la mort ? lui demanda le roi
- J’ai tué le canard un jour par mégarde, j’ai donc tué votre héritier et je l’ai enterré dans le jardin du palais car j’ai eu peur d’en parler. Mais plus le temps passe, je me rends compte qu’il est préférable pour moi de mourir plutôt que de souffrir entre les mains du gardien qui m’a vu l’enterrer et menace de me dénoncer auprès de vous. Déjà le fait de tuer l’unique héritier du roi me fait souffrir car je n’ai jamais voulu rendre le roi mon seigneur malheureux en réveillant les souvenirs des douleurs du passé pour que mon seigneur souffre. Aujourd’hui je suis venu pour qu’on me tue pour le crime que j’ai commis. Je préfère la mort que de faire souffrir le roi et vivre dans ce mensonge criminel.
Les soldats le saisirent et l’emmenèrent pour le pendre. Le cuisinier était heureux d’avoir dit la vérité et mourir avec l’esprit tranquille. Mais les soldats furent arrêter avant de franchir la porte par la voix du roi << lâchez le >>. Et le roi reprit :
Depuis l’étage supérieur du palais, je t’ai vu enterrer mon canard dans le jardin. Je sais aussi que depuis lors tu es devenu esclave du gardien qui, lui se réjouit de ta souffrance. Je savais aussi que le surmenage dû à la fatigue, au manque de sommeil et au manque de repos que tu accumulais, allaient t’emmener un jour à faire un choix, car tu t’es souvent brûlé les doigts à la cuisine. Et comme tu as choisi de me dire la vérité et que je vois que tu ne souhaites pas refaire un tel acte, je te pardonne, vas en paix et reprends ton travail.
Le cuisinier étonné se prosterna devant le roi et le remercia avec des larmes et promit de tout mettre en œuvre pour que le roi ne souffre plus. Et le roi lui accorda ce jour même, un mois de repos après le travail pour qu’il rentre en famille se reposer et se soigner. Le roi lui fit apporter des médicaments pour ses soins et des vivres pour sa famille ainsi que beaucoup d’autres dons car le roi voyait quelqu’un qui venait d’être ressuscité. Le soir, le cuisinier tout joyeux rentrait avec ses dons quand il fut arrêté à la porte par le gardien.
- Hé toi viens ici, j’ai un rendez-vous ce soir avec une très belle jeune fille. tu connais notre accord. Si tu refuses de rester à ma place, le roi saura la vérité ah, ah, ah, ah.
- Le cuisinier eût le bonheur de lui dire : J’ai tout dit au roi. Il sait tout et m’a pardonné. je ne suis plus ton esclave désormais.
Il passa devant le gardien avec les serviteurs qui l’accompagnaient avec tous les dons reçus des mains du roi. Le gardien furieux de perdre son autorité et sa tyrannie se mit à hurler << Tu as tué le canard du roi tu ne peux pas être libre, tu es mon esclave >>
Il fut alors saisi par les gardes et jeté en prison sur ordre du roi.
Après son repos, le cuisinier reprit son travail et le roi avant sa mort déclara devant tout le monde qu’à sa mort c’est lui qui deviendrait son héritier et cela fut écrit dans le livre (le testament) royal. Ainsi il devint roi après la mort du roi et sa descendance hérita du trône royal.

Cher lecteur, le péché nous rend esclave de satan qui nous accuse et nous détruit. Lorsque tu pèches Dieu te voit depuis son trône. Il t’aime et veut que tu fasses le merveilleux choix de venir devant lui pour dire : voici mon péché, je renonce à tout. Il dit << Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos >> Matt 11/ 28 il veut te bénir. Ce qu’il attend c’est que tu viennes lui dire ton fardeau, ton péché, et il pardonnera, Il te délivrera et tu auras part à l’héritage de Dieu. Viens à Jésus aujourd’hui et il te sauvera. Il dit << Je suis le chemin la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi >> Jean 14/ 6 et aussi << Mais à tout ceux qui l’on reçue, et à tous ceux qui croient en son nom, elle (la Parole de Dieu faite chair : Jésus-Christ) a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu…..>>Jean 1/ 12-13
Quelques soient les péchés que tu as commis viens à Jésus-Christ. Le diable te fera croire que Dieu ne peut pas te pardonner, car il veut t’empêcher de vivre l’amour de Dieu et d’être réconcilié avec Dieu. La Bible dit << Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et nous purifier de toute iniquité >> 1 Jean 1/ 9. Dieu veut te pardonner et faire de toi une nouvelle personne << Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle >> Jean 3/ 16 Dieu a donné son Fils Jésus-Christ pour que tu sois libéré de l’esclavage du diable. Tu seras Fils ou Fille de Dieu (Le créateur de l’univers), tu seras aussi héritier ou héritière de Dieu. Viens à lui et tu verras combien est grand et beau le projet que Dieu a pour ta vie Jérémie 29/ 11.

Copyright © 2015 MICASE. Tous droits réservés | Design and coded by EcclesiaTech